Blog Trip·Notre parcours allergique

Immersion chez Blédina: mon œil critique de parent d’enfant allergique.

En début de semaine dernière, j’étais en partance pour Brive-La-Gaillarde.
Mission d’immersion chez Blédina.
J’ai été invitée par Parole de Mamans via le programme Parents témoins.

capture-decran-2016-10-05-a-09-26-34

J’y suis allée avec un esprit critique à voir la réalité du terrain pour maintenir mon opinion sur Blédina ou la revoir.

capture-decran-2016-10-05-a-09-26-13

Ma dernière expérience avec Blédina était plutôt amère.
Autant Mama a été élevée aux petits pots et Blédichef sortant de leurs usines, autant Lili ça a été foireux !
Nous n’avons jamais pu mettre en place la diversification en début 2014, avec les petits pots Blédina sous peine de vomissements à chaque prise.
Pas d’étiquetage sur d’éventuels allergènes, pas de service consommateurs à l’écoute pour recevoir convenablement ma réclamation et répondre à mes questions.

C’était pourtant simple: Était-il possible qu’il y ait des traces de lait dans les petits pots ?

Pourquoi cette question ? Car Lili ne pouvait consommer ces petits pots au contraire d’une autre marque quelque soit le légume.
Si on se référait aux étiquettes même composition: « légumes et eau de cuisson ».
Il devait bien y avoir un problème sous-jacent !

Les législations aujourd’hui oblige la mention de « Fabriquer dans un atelier, peut contenir, traces éventuelles… »
Et si vous faites attention, ces mentions sont de plus en plus nombreuses au fils des ans (et des lots).
Ce nombre a augmenté de manière considérable depuis la diversification de Lili… encore aujourd’hui.

Aujourd’hui, j’ai ma réponse.
Elle est issue de deux personnes différentes travaillant à des postes différents au sein de l’entreprise.
Le système de fonctionnement de l’élaboration des petits pots a été changé et nous sommes « tombés » probablement sur des lots issus de cette période de transition de mise en norme des chaînes de production pour répondre à la législation concernant les allergènes.

capture-decran-2016-10-05-a-09-29-01

La visite de l’usine et la rencontre du service de Recherche & Développement que nous avons faite a été très intéressante.
J’ai pu voir de mes propres yeux la réalité du terrain.
J’ai ainsi pu poser toutes mes questions de « Maman [chiante] d’enfant allergique » !
Et j’ai ainsi récolté mes réponses spécifiques.

Les matières premières:
Les fournisseurs répondent à un cahier des charges très précis concernant la présence ou non d’allergènes.
Les matières premières sont également analysées afin s’assurer de la conformité aux cahiers des charges.
C’est très important car par exemple une purée congelée (juste le légume) peut faire l’objet de mention « fabriqué dans un atelier… » ce qui implique une possible contamination aussi minime soit-elle.

Le stockage:
Les matières premières sans allergènes et avec allergènes ne sont pas stockées aux mêmes endroits.

La chaîne de production:
Les petits pots sont élaborés selon un ordre de complexité et d’introduction d’allergènes.
Un petit pot de légumes, par exemple de carottes, sera produit en premier sur la chaîne.
D’autres légumes seront ajoutés sur la chaîne de production pour par exemple faire le pot de jardinière de légumes et ainsi de suite.
A partir du moment où il y a utilisation d’allergènes, les chaînes de production sont nettoyées minutieusement afin de ne pas avoir de traces dans l’élaboration de petits pots sans allergènes.
Cet ordre permet de garantir qu’un petit pot, le plus simple, ne soit pas contaminé.
Ceci explique l’absence de mention de traces dans les petits pots de légumes à partir de 4 mois par exemple.

brive-usine-367
Crédits: Parole De Mamans

Les recettes:
J’ai posé la question de savoir si il est prévu à l’avenir de produire une gamme de produits « sans » comme le font certaines marques.
La réponse est qu’au jour d’aujourd’hui, Blédina concentre sa production pour le plus grand nombre et non pour les « cas spécifiques ».
Les personnes allergiques malgré le nombre croissant font parties de cette catégorie spécifique.
L’entreprise Blédina laisse donc aux autres marques ce développement.

rd-parents-temoins-2016-2
Crédits: Parole de Mamans

En tant que Maman d’enfant allergique, je fais beaucoup de maison.
Mais il est vrai que c’est appréciable de pouvoir avoir des plats tout prêt en dépannage que l’on sait sans risque !
Du coup, j’ai revu mon opinion. Lili a pu manger sans souci un petit pot de compote Blédina.

Je vous avoue qu’avant ce we, je ne lui ai jamais donné de petit pots Blédina, même en compote de fruits, suite au désastre de mise en place de la diversification que nous avions vécu.

Je vous ferai un récapitulatif des plats dans un autre billet mais en attendant n’hésitez pas à aller sur le site de Blédina et de prendre contact avec le service consommateurs pour toutes questions !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s