Avec les enfants·Humeurs

Ces pensées qui feraient de nous des mères indignes…

… mais il parait que c’est normal…
… tant qu’on ne passe pas à l’acte !!!

Ces pensées, ce sont des pensées qui ébranlent l’image de la mère parfaite qui mène d’une jolie baguette sa jolie marmaille sans cris, pleurs, crises, colères… Une version utopique de l’éducation et de l’enfant, en bref !

Ces pensées ont commencé à apparaître avec la naissance de Babychou et avec les prémices du Terrible Two de Louloute.

Attention âmes sensibles, arrêtez de lire…
Si vous êtes toujours là, ayez bien en tête que je NE suis PAS passée à l’acte pour ces situations !

Voici donc la liste des « choses » que j’ai eu l’envie (dans ma tête) de faire. Ces pensées entrent dans le cadre de moments hards ou je ne contrôle plus ou peu ce qui se passe, ces moments où la fatigue est optimum, ces moments où les pensées deviennent animales et sortent du cadre social bien pensant.

Alors oui, j’ai eu en pensée de les assommer, les étriper, les envoyer valser, les envoyer contre le mur, de partir et de les laisser là en plan toutes seules… Ces pensées quand Babychou pleurait quand elle était un tout petit bébé RGO qui ne dormait que peu en journée et ne s’endormait pas seule, quand les deux me poussent à bout, quand elles me défient, se fichent de moi et n’écoutent rien tout en s’entraînant l’une et l’autre…

Ces pensées qui me font culpabiliser d’y penser, même furtivement, car mes filles ce sont les bijoux les plus précieux que j’ai…
Et pourtant… je suis comme tout le monde, une mère avec des sentiments, qui fait comme elle peut !
Et comme on m’a dit, c’est normal de les avoir ces pensées… tant qu’on ne passe pas à l’acte 😉 !

150100_1714855508738575_5892421942068950585_n

Et vous, c’est pareil ? (Rassurez-moi !)

Publicités

2 commentaires sur “Ces pensées qui feraient de nous des mères indignes…

  1. Oh oui pour ma part ça m’est arrivé pas plus tard qu’hier soir et pourtant ça reste rare! Enceinte de 7 mois, ma fille de 3 ans m’a fait un super caprice car elle ne voulait pas que son père lui donne son dessert : « c’est QUE maman! » Mais maman était épuisée et avait bien envie d’aller se pieuter à 19h00! Du coup elle s’allonge par terre sur le carrelage froid ce qui a le don de m’énerver, elle pleure elle hurle et je commence à hurler aussi : « Ca suffit se caprice etc. » Le pire étant que pendant que je crie je suis parfaitement consciente que mon comportement est stérile et ne va pas la calmer mais c’est plus fort que moi! Ce matin je me suis dis la prochaine fois je vais devant la glace voir ma tête de furie, histoire de voir à quoi je ressemble pendant ces moments que j’aimerais éviter! haha Bref chacune sa technique, je pense que le tout est de se remettre en question et tenter de trouver des solutions plutôt que de hurler ou leur donner la fessée à chaque crise sans tenter de comprendre et leurs comportements et le notre 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s