Humeurs

Ces moments difficiles de mon travail…

Vous le savez, je suis aide-soignante.
Dans le service où je travaille, il y a des patients de soins palliatifs… c’est à dire qui ne reçoivent pas de traitements curatifs dans le but de guérir mais des traitements dits de confort qu’ils soient ou non en fin de vie imminente.

Depuis le début dans ce service, je croise les doigts très fort pour ne pas être en service quand il y a un décès…
Mais hier, c’est arrivé, un patient que j’appréciais, sur mon secteur.

J’ai dû affronter mon ressenti, mon appréhension de la mort, ce mal à l’aise face à un corps sans vie.
J’ai pris sur moi, j’ai réussi à m’occuper du patient…
C’est paradoxal, mais je crois que le fait que samedi alors qu’il allait mieux, sa femme qui m’avait demandé de bien m’occuper de lui le lendemain m’a aidé à forcer ce passage de blocage que je ressents face à cette situation… Je lui avais promis d’en prendre soin, il fallait le faire jusqu’au bout.
J’ai pris sur moi, pour ne pas fuir face à cette famille en détresse.

J’avoue, j’ai pleuré, oui, car ça a fait caisse de résonnance, mais je me suis repris, le côté professionnel prenant le dessus…

J’ai quitté mon travail, mis de côté ce ressenti, cette tristesse mais c’est ressurgit toute cette nuit dans mes rêves, ça a été pénible.

Aujourd’hui, je travaille, une nouvelle journée dans ce monde du soin…

847949770

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s