Humeurs

Quand être maman change le réseau amical très proche.

histoires de famille

Je vous fais cette article car, il y a quelque chose qui a changé dans ma vie depuis que je suis maman et en particulier depuis que je suis maman de 2 enfants…
C’est mon réseau amical. Et il faut dire que ça m’a profondément blessée.

De mes amies que je connais depuis longtemps, il y en a 1 très fidèle. Certes, la vie fait que l’on se voit peu mais grâce aux technologies de nos jours, nous sommes toujours en contact. Je la connais depuis ma 2ème année de maternelle soit près de 25 ans…( wooo ça me rajeunit pas ça !). A la naissance de ma Loulou, elle a bravé la canicule pour venir la rencontrer à sa naissance. Et pour ma Babychou, elle est venue la rencontrer lors d’un passage à Bordeaux. Et mon statut de Maman n’a rien changé à cette amitié hormis que y’a des enfants avec nous quand on se voit !

Et puis, j’avais 2 amies de fac avec qui je m’entendais super bien, je croyais notre amitié solide, on se connaît depuis 2004 (10 ans quand même! ). Après nos années fac, on continuait régulièrement à se voir, prendre des nouvelles… J’ai eu ma Loulou, on continuait à prendre des nouvelles, mais moins fréquemment… et depuis la naissance de ma Babychou, quasiment rien, pas de réponses aux messages quand je demande des nouvelles… Rien, un néant, comme si dix ans d’amitié n’avaient pas existés…
Voilà je suis maman et ces amies là qui étaient chères à mes yeux, c’était avant, il faut que je me fasse 1 raison. Mais je peux vous dire une chose, c’est que je les pensais très chouettes et que jamais je n’aurai pu penser que ce statut de maman de 2 enfants ferait voler en éclat cette amitié. Et je peux vous dire que je suis profondément déçue et triste de voir ce constat.

Je fais des nouvelles connaissances et une chose est sûre c’est que la majorité sont toutes des mamans !

Si vous aussi, vous avez eu cette expérience, n’hésitez pas à venir la partager !

ptits pieds

Publicités

6 commentaires sur “Quand être maman change le réseau amical très proche.

  1. Je me reconnais tout à fait dans cet article, j’en avais pondu un sur le même sujet.
    Je trouve ça triste. En plus on s’est coupé de beaucoup de monde malgré nous en déménageant. Plus personne ne rendait visite. On bougeait sans arrêt alors que j’étais enceinte, mais personne ne venait nous voir. Donc après on ne fait plus d’efforts, on essaye mais on s’épuise, puis on fini par lâcher l’affaire… Comme toi, je me fais plus de copines parmi les mamans désormais, peut-être qu’elle nous comprenne mieux!
    Des bises

    J'aime

  2. C’est sûr. Moi aussi j’ai arrêté là définitivement pour elles… une des plus grandes déceptions de ma vie car je croyais qu’une amitié de 10 ans c’était solide…
    Ainsi va la vie, malheureusement, ça me tenait à cœur d’en parler car finalement, je pense que pas mal de personnes se retrouvent dans cette situation…
    Et puis avec les copines mamans, on voit qu’on est pas les seules à galérer avec nos enfants par moment 😀 ! ça rassure 🙂 !
    Bonne soirée à toi !

    J'aime

  3. Je suis un peu dans cette situation à savoir que la maternité m’a coupé d’une amie que j’avais depuis 20 ans… Elle a d’abord eu une petite fille, dont j’étais gaga, j’ai bravé la neige, j’ai fait 700 kms aller retour pour la voir, j’ai fait des cadeaux par centaine à cette petite, bref ça nous a même rapproché avec mon amie !
    Puis je suis tombée enceinte, et elle aussi quelques semaines après… et là, j’ai senti que tout basculait ! je pense que cela vient autant d’elle que de moi, mais elle devenait maman de 2 enfants, et n’a cessé de me répéter que « un seul, c’est rien, deux c’est important »… ce principe de rabaisser constamment alors que j’étais si angoissée de devenir maman à mon tour, ça a tout coupé entre nous… une fois l’accouchement passé pour nous deux, peu à peu moins de nouvelles, moins de message, moins de rencontres, et quand il y avait rencontre, c’était à moi de trimbaler minigars partout pour la voir, (en + des 700 kms que je faisais déjà pour venir voir ma famille, il fallait que j’aille chez elle, elle ne venait jamais), car « elle a deux enfants ». Alors oui, je me doute que c’est une toute autre organisation avec deux enfants, je ne le nie pas du tout, mais elle m’a gaché mon plaisir, ne s’est pas intéressée plus que ça à mon fils alors que j’avais en adoration sa fille, il n’a jamais eu aucun cadeau (ni en nature, ni en matériel…) bref, j’ai coupé les ponts… et ça me fait mal mais c’est mieux comme ça…
    Merci pour ton article qui aura permis que je me libère d’un poids énorme 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s